vendredi 06 mai 2011

Parcourez les contenus du site par date de publication ou de mise-à-jour :

« mai 2011 »
DLMMJVS
01

02

03

04

05

08

09

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

14 contenus ont été créés, publiés ou mis-à-jour pendant cette période.

ANQUETIL, Louis-Pierre (20 janvier 1723 - 6 novembre 1808)



L’historien français Louis-Pierre Anquetil (20 janvier 1723 - 6 novembre 1808) entra de bonne heure chez les Génovéfains, et devint directeur du séminaire de Reims, du collège de Senlis, et enfin curé de La Villette près de Paris.



CHODERLOS DE LACLOS, Pierre Ambroise (18 octobre 1741 - 5 septembre 1803)



Pierre Ambroise Choderlos de Laclos est né à Amiens, le 18 octobre 1741.



RUTILIUS NAMATIANUS (Rutilius Claudius Namatianus)



Rutilius Claudius Namatianus (03.. en Gaule – 04..) n’est connu qu’à travers sa seule œuvre qui ait été conservée, le poème De reditu suo (Sur son retour).



TOUSSAINT, Franz (1879 - 1955)



Écrivain et orientaliste français, Franz Toussaint (1879 - 1955) est l’auteur de nombreuses traductions de l’arabe et du persan, du sanskrit et du japonais. Sa traduction la plus connue, elle-même adaptée dans plusieurs autres langues, est celle du Rubayat d’Omar Khayyam.

Catégorie (1) Contenu éditorial 
 



TACITE (Tacitus Publius Cornelius) (v. 55 - v. 120)



Publius Cornelius Tacitus serait né en 55, pendant le règne de l’empereur Néron, en Gaule. Il commence en Narbonnaise une longue carrière au service de l’Empire, après son mariage avec la fille du consul Agricola. Il est préteur en 88, sous Domitien. Il devient consul en 97, sous Nerva. En 113, il reçoit la charge de gouverneur de la province d’Asie. Il meurt pendant les années 120. C’est le prestige littéraire et moral de Tacite qui fit sa réussite et il est fort probable qu’il ne fut pas heureux en politique.

Catégorie (1) Contenu éditorial 
 



RENNEVILLE (Sophie de Senneterre, Madame de) (1772-1822)



Sophie de Senneterre (née à Caen en 1772, morte à Paris en 1822) est un écrivain français connu sous le nom de plume « Madame de Renneville ».



SAINT-RÉAL, (abbé de) César Vichard (1639 - ?)



César Vichard, abbé de Saint-Réal (1639-?) est un écrivain et historien de langue française né à Chambéry et qui devint historiographe de la Savoie. Voltaire le considérait comme le plus grand historien après Bossuet (« je ne connais après lui aucun historien où je trouve du sublime, que la Conjuration de Saint-Réal ») et comparaît son style à celui de Salluste.

Catégorie (1) Contenu éditorial 
 



SALACROU, Armand (9 août 1899 - 25 novembre 1989)



Armand Salacrou (9 août 1899 - 25 novembre 1989) est un écrivain français, auteur pour le théâtre.



GIONO, Jean (30 mars 1895 – 9 octobre 1970)



Jean Giono (30 mars 1895 – 9 octobre 1970) est un écrivain et essayiste français, né à Manosque (Alpes de Haute-Provence).



LUCRÈCE (Titus Lucretius Carus) (v. -98 - v. -54)



Titus Lucretius Carus est un poète et philosophe latin qui vécut au premier siècle avant l’ère chrétienne. Les dates exactes de sa naissance et de sa mort nous sont inconnues : on les situe généralement entre 98 et 54 av. J.-C.



MARCEAU, Félicien (1913 - )



Félicien Marceau (1913-) est un auteur dramatique, romancier et essayiste français.



VILLON (François de Montcorbier, dit) (1431/1432 - 1463 ?)



François de Moncorbier dit « Villon » (né en 1431 ou 1432 à Paris – disparu en 1463) est un poète français de la fin du Moyen Âge. Il est probablement l’auteur français le plus connu de cette période. Les romantiques en firent le précurseur des poètes maudits.



ARLAND, Marcel (5 juillet 1899 - 12 janvier 1986)



Marcel Arland (5 juillet 1899 - 12 janvier 1986) est un critique littéraire et écrivain, membre de l’Académie française (1968-1986), qui fut co-directeur, puis directeur de la Nouvelle revue française.



BOURSAULT, Edme (1638-1701)



Edme Boursault (octobre 1638 - 15 septembre 1701) est un homme de lettres et dramaturge français, né à Mussy-L’Évêque (aujourd’hui Mussy-sur-Seine) dans une famille bourgeoise. Selon ses biographes, son père se souciait peu de l’éducation des enfants et à son arrivée à Paris, en 1651, le jeune Boursault ne parlait ni le français ni le latin mais seulement le patois de sa région. Il reçoit dans la capitale l’enseignement du poète Des Barreaux et écrit ses premières pièces à l’âge de quinze ans. Celles-ci auraient été jouées au Marais mais elles n’ont jamais été éditées.