YAN DARGENT




Intérêt
Jean-Édouard Dargent, célèbre sous le pseudonyme Yan Dargent (1824-1899), est un artiste-peintre français dont la majeure partie de l’œuvre est consacrée à sa région natale, la Bretagne.

L’un de ses amis d’enfance est le poète et folkloriste François-Marie Luzel.

Âgé de 16 ans en 1840, il entre à la Compagnie de l’Ouest qui doit construire la ligne de chemins de fer entre Morlaix et Brest. Il est chargé de faire des relevés topographiques. Ses dons pour le dessin le font gravir les échelons de la hiérarchie jusqu'à occuper le poste d’ingénieur. Il fait la connaissance d’un professeur de dessin à Troyes, M. Schitz, qui l’engage à développer ses talents

En 1850, il démissionne et tente de vivre de sa peinture en s'installant à Paris. Il expose plusieurs années au Salon de Paris, sans que son talent soit reconnu.

Il lui faut attendre 1861 pour que Théophile Gautier, appréciant Les Lavandières de la nuit (aujourd’hui au Musée des beaux-arts de Quimper), en fasse un article élogieux. Parallèlement à sa carrière de peintre, il s’adonne ensuite, comme son ami Gustave Doré, à l’illustration de livres (au total environ 200), qui lui procure une rémunération plus régulière que la vente de ses toiles. Il travaille aussi pour des revues telles Le Musée des familles ou La France illustrée de Malte-Brun.

Il aménage un atelier près de Saint-Pol-de-Léon, où il réside de plus en plus souvent. De 1869 à 1878, sollicité par le clergé, il se consacre à la décoration de plusieurs églises en Bretagne : Saint-Servais Finistère, Landerneau, Morlaix, Ploudalmézeau et surtout, la Cathédrale Saint-Corentin de Quimper, dont il réalise l’ornementation de toutes les chapelles latérales.

Il meurt le 19 novembre 1899, à Paris. Un musée lui est consacré dans sa ville natale de Saint-Servais (Finistère).


Livres illustrés

  • Contes des frères Grimm, éditions Garnier, 1921
  • Nouveaux contes de Hans Christian Andersen, éditions Garnier, 1875
  • Le Nouveau Robinson suisse, éditions Hetzel, 1866
  • Histoire fantastique du célèbre Piérrot d’Alfred Assolant, éditions Furne & Boivin


Pour découvrir d’autres artistes du livre, vous pouvez consulter l’Index des artistes du livre.



Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2010-04-24 11:49:57