BOSCHÈRE, Jean (de)

BOSCHÈRE, Jean (de)


Jean de Boschère(Orthographe francisée, après sa naturalisation en 1954 : on trouve aussi « Bosschère » ou “Bosschere”), 1878–1953) est un écrivain, poète, artiste-peintre et illustrateur belge qui a été naturalisé français en 1954.

Son Œuvre est étonnamment et multiforme ; dans le domaine de l’illustration (sa première «carrière» réalisée presque exclusivement dans le monde anglophone), Bosschere développe un style propre à partir du modern style érotico-macabre qui caractérise d’autres dessinateurs de la fin du siècle précédent, par exemple Sidney Sime ou Aubrey Beardsley. Le recours privilégié à l’encre noire et aux lavis n’y est pas étranger à de telles similitudes ; les planches en couleurs de Bosschere sont toutefois lumineuses, dans un esprit plus « art déco », sans pour autant trahir le trait torturé, confinant à l’ébauche, qui le caractérise.

Sur le plan littéraire, Boschère est proche d’Antonin Arthaud (un ami, dont il illustra les textes). Si on trouve dans ses propres écrits une empreinte surréaliste, celle-ci, cependant, est brouillée d’ombres. On lui doit notamment le sulfureux Satan l’Obscur (1933), récit d’amours malheureuses et portrait d’une personnalité troublée qui s’inscrit dans une trilogie en partie auto-biographique.

Isolé, solitaire —Boschère finit par ne plus illustrer que ses propres œuvres—, mais toujours fidèle en amitié, l'artiste, puis l'écrivain est admiré par les connaisseurs, tandis qu'il demeure quasiment inconnu du grand public du moins de ce côté de l'Atlantique : son illustration de quelques classiques et livres faussement destinés aux enfants, publiés à Londres et à New York pendant les années 1920-30 (Swift, Apulée, Aristophane, Pierre Louÿs...) lui confère une notoriété plus large.


Illustration

Quelques œuvres notables illustrées par J. De Boschère / Bosschere :

  • The Golden Asse of Lucius Apuleius translated out of latin by William Adlington with an introduction by E. B. Osborn and illustrated in colour and black and white by Jean de Bosschere. ‎London, John Lane : the Bodley Head Limited, 1923.
  • Aristophane. The Eleven Comedies. New York. Horace Liveright. 1928 (Tirage limité à 2050 exemplaires.)
  • Louÿs, Pierre. The Songs of Bilitis. New-York, William Godwin, 1933.
  • Boschère, Jean (de). Contes de la neige et de la nuit.‎ Rennes, L’amitié par le livre 1954.

L’artiste a également travaillé sur une suite de lavis pour illustrer Gaspard de la Nuit, d’Aloysius Bertrand : ce projet n’a pas abouti[1].



Catégorie (1) Contenu éditorial 
 
Évaluation 100.00 %
Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2021-01-17 17:03:28

Recommandations

Ces Contes de la neige et de la nuit de Jean de Boschère, alors célèbre outre-Atlantique pour son illustration de Pierre Louÿs, ont paru à 750 exemplaires seulement, illustrés de la main de l’auteur (hors-texte) : ils s’ouvrent sur La Grande neige noire, dont les planches, avec quelques portraits assez sinistres, sont dans le style résolument symboliste chassant sur les terres du surréalisme tant apprécié chez l’auteur de Satan l’Obscur. Avec une présentation par André Lebois.