RACKHAM, Arthur




Intérêt
Arthur Rackham (1867-1939) est un dessinateur et aquarelliste britannique, illustrateur de nombreux livres pour enfants.

Arthur Rackham est né dans la banlieue de Londres, le 19 septembre 1867. Après avoir étudié à la Lambeth School of Art, il dessine pour de petit illustrés, comme le magazine Pall Mall Budget. À partir de 1892, il gagne sa vie en tant qu’illustrateur à l’aquarelle, non sans avoir trouvé un emploi régulier auprès de l’hebdomadaire Westminster Budget. Son style s’affirme progressivement, en se libérant de ses inspirations premières (Howard Pyle, E.A. Abbey, ou Charles Robinson) peu après le milieu des années 1890. Il dessine pour des publications destinées à la jeunesse (Cassell’s and Little Folks, celles de J.M. Dent…) et illustre alors les Grimmm’s Fairy Tales, les Gulliver’s Travels

Il se tourne ensuite vers l’illustration de « livres d’étrennes », ouvrages de luxe offerts aux enfants de la bonne société pour les fêtes de fin d’année. Désormais reconnu pour son talent, A. Rackham est élu vice-président de la Royal Watercolour Society en 1901 (il deviendra également membre de la Société Nationale des Beaux-Arts de Paris). En 1906, paraissent ses 50 planches en couleurs pour Peter Pan in Kensington Gardens (Hodder & Stoughton), suivies en 1907 par Alice’s Adventures in Wonderland, chez Heinemann. Les éditions révisées et mises-à-jour se succèdent chez différents éditeurs alors que la notoriété de l’artiste est à son apogée (chez J.M. Dent, Constable & Co.) Finalement, c’est chez Heinemann qu’a lieu la publication de quatre nouveaux livres à destination des adultes : A Midsummer-Night’s Dream de W. Shakespeare (1908), Undine (1909), The Rhinegold and the Valkyrie (1910) et Siegfried and The Twilight of the Gods (1911), avec au total 115 planches en couleurs.

En 1911, il reçoit la médaille de première classe à l'Exposition universelle de Barcelone.

Il meurt prématurément en 1939, après avoir illustré plus de soixante ouvrages, dont les oeuvres de Shakespeare, Lewis Carrol, Wagner, mais aussi celles de Charles Dickens et de très nombreux livres de contes ou de récits d'aventures (en France, ses illustrations des années 1900-1910 sont éditées chez Hachette et chez H. Piazza).

Son style, souvent associé à l'Art nouveau d'outre-manche, évoque les pré-raphaélites. Il fait la part belle aux détails qui foisonnent à l'arrière-plan, au décors fouillés, et aux jeux d'ombre et de lumière qui semblent masquer une partie de la scène pour mieux en dévoiler le reste.


Bibliographie

  • LATIMORE, Sarah Briggs. HASKELL, Grace Clark. Arthur Rackham. A Bibliography. (1936, réimpr. 1987)
  • HAMILTON, James. Arthur Rackham. (1990)


Pour découvrir d’autres artistes du livre, vous pouvez consulter l’Index des artistes du livre.



Évaluation 100.00 %
Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2010-04-24 12:03:06

Recommandations

Très bel illustré moderne au format grand in-quarto, ce recueil réunit des contes de Charles Guyot qui constituent des suites inédites aux textes de Charles Perrault (tels La fille du petit Chaperon rouge), des frères Grimm ou de H.-C. Andersen. Ce livre d’étrennes caractéristique des plus beaux ouvrages pour enfants de la Belle époque comporte des illustrations qui figurent parmi les plus belles d’Arthur Rackham.