MARILLIER, Clément Pierre




Intérêt
MARILLIER, Clément Pierre, dessinateur et graveur à l’eau-forte, naquit à Dijon en 1740. Il reçut ses premières leçons d’un peintre de cette ville, sous lequel il fit en peu de temps des progrès assez rapides. Venu à Paris pour se perfectionner dans la peinture, il entra chez Hallé; mais contrarié par son peu de fortune, obligé de venir au secours de sa famille, il se vit forcé de se livrer à la composition de petits sujets pour la librairie, ce genre étant plus lucratif. Joignant à beaucoup d’instruction un esprit fin et délicat, il obtint des succès en ce genre. Parmi une multitude d’ouvrages émanés de son crayon, nous citerons les 252 figures de l’édition de la Bible de Defer-Maisonneuve et la suite des Illustres Français (Paris, 1790, in-folio.). Nous y joindrons celle des figures de l’Iliade, celle des oeuvres de l’abbé Prévost, et surtout les 200 sujets des fables de Dorat, production qui annonce beaucoup d’invention et de goût. Marillier a gravé à l’eau-forte avec une pointe spirituelle une multitude de sujets, et surtout des paysages, principalement pour les voyages de Naples, de Grèce et de France. Retiré depuis longtemps dans une possession qu’il avait acquise près de Melun, il y vivait en sage, partageant son temps entre les arts et les fonctions administratives qui lui furent confiées et qu’il remplit avec autant de zèle que de probité, lorsqu’il y mourut le 11 août 1808.

(Source : Biographie universelle, ancienne et moderne ou histoire, par..., Volume 27, par Louis-Gabriel Michaud, p. 150)


Pour découvrir d’autres artistes du livre, vous pouvez consulter l’Index des artistes du livre.



Mots-clef illustrateur  graveur 
Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2010-04-24 11:38:41