À l'enseigne du Pot cassé




Intérêt
Les éditions réalisées « À l'Enseigne du Pot cassé » pendant les années 1920-1950 — avec la précision « Se trouve à Paris, en la rue de Beaune » — affirment, par l'utilisation de cette marque, leur volonté d'établir un lien avec les livres imprimés par Geoffroy Tory (1480-1533) au XVIe siècle : cet artiste-peintre amoureux des lettres fut graveur « à l'enseigne du Pot cassé », puis imprimeur. Il devint premier imprimeur royal et réformateur de l'orthographe et de la grammaire françaises, participant ainsi à leur standardisation. Enfin et surtout, il demeure une des personnalités majeures de l'histoire de la gravure sur bois.


Au XXe siècle, les livres imprimés « À l'Enseigne du Pot cassé » se distinguent par une typographie et une impression soignées, avec une ornementation et une illustration composée de bois gravés originaux d'un atiste différent pour chaque titre. Ils sont répartis en quatre collections en tirage limité dont les thèmes diffèrent, mais aussi le nombre d'exemplaires tirés et le format des ouvrages qui composent chacune de ces collections :

  • « Scripta Manent » pour des œuvres de la littérature européenne (au format in-12), qui fut achevée en 1931 avec la parution du cinquantième volume,
  • « Antiqua » (orthographié Antiqva), pour des textes de la littérature antique, principalement traduits du grec ou du latin (au format petit in-12),
  • « Lumen animi » (orthographié Lvmen Animi) pour des textes de la Renaissance, importants dans l’histoire de la pensée humaine,
  • et enfin, « Bibliotheca Magna ».

Plusieurs titres parmi les plus populaires furent réédités après-guerre, dont certains dans un format plus grand (in-8), mais sur un papier de moindre qualité.

Bibliographie

  • MAHÉ, Raymond. Bibliographie des livres de luxe de 1900 à 1928 inclus (Paris, 1931)


Mots-clef Éditeur  Geoffroy Tory 
Évaluation 100.00 %
Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2012-02-24 09:57:40