LEMÉ-HÉBUTERNE, Kristiane. PÉCOUT, Thierry. Stalles en Provence. Les stalles médiévales de l'église Notre-Dame d'Embrun. Aurorae Libri éditeur, Valensole, 2021

LEMÉ-HÉBUTERNE, Kristiane. PÉCOUT, Thierry. Stalles en Provence. Les stalles médiévales de l'église Notre-Dame d'Embrun. Aurorae Libri éditeur, Valensole, 2021

  • 30.00 €
    Illustré 210 x 297 mm, dos carré collé, couverture souple à rabats, papier bouffant

Ce livre communique les résultats d'une première étude des stalles en Provence, plus particulièrement des stalles médiévales des églises cathédrales d'Embrun, Vence et Fréjus. Abondamment illustré de photographies en couleurs (Frédéric Pauvarel), accompagné de schémas et de plans, le texte de Kristiane Lemé-Hébuterne, spécialiste des stalles médiévales, permet au lecteur de comprendre la genèse, la signification et l'usage qui était fait de ces meubles parfois méconnus du public.


Nouveauté : avril 2021

Conçu comme un guide pour la visite de ce patrimoine, l'ouvrage pourra également servir pour de futures recherches : il présente de manière détaillée l'iconographie des stalles avec un catalogue complet de leurs sujets (pour Embrun et Vence). Les dais, les hauts-dossiers, mais surtout les accoudoirs et les miséricordes sculptés constituent un précieux témoignage de l'art médiéval ; ils nous renseignent en outre sur les croyances et la vie quotidienne des Provençaux au Moyen Âge. Le contexte historique n'est pas oublié : une présentation détaillée de l'évêché d'Embrun au Moyen-Âge, écrite par Thierry Pécout, spécialiste de la Provence médiévale, fait état de la connaissance de ce territoire d'après la recherche.


Ce livre aborde pour la première fois le sujet des stalles en Provence et contient, en particulier, une première étude des stalles médiévales de la cathédrale Notre-Dame d’Embrun et des cathédrales Sainte-Marie de Vence et Saint-Léonce de Fréjus. Cet important mobilier liturgique est replacé dans son contexte historique par un spécialiste du Moyen Âge provençal (Thierry Pécout, professeur à l’Université de Saint-Étienne, directeur du laboratoire CERCOR et des Fasti Ecclesiæ Gallicanæ) avant sa présentation détaillée. Un catalogue de sa riche iconographie, accompagné d’un glossaire, pourra à la fois servir de guide pour une découverte de ce patrimoine peu connu du public et constituer un outil pour aller plus avant.


L’auteur, Kristiane Lemé-Hébuterne, docteur en histoire de l’art, chercheur associé à l’UR 4284 TrAme (Université de Picardie Jules-Verne), membre des Fasti Ecclesiæ Gallicanæ, étudie depuis de nombreuses années les stalles médiévales de France, de Belgique, des Pays-Bas. Elle consacre aussi son temps à la protection du patrimoine mobilier, en qualité de présidente de l’association Stalles de Picardie. Outre de nombreux articles, elle a publié en 2007 un ouvrage sur les stalles de la cathédrale Notre-Dame d’Amiens et en 2016 une recherche sur les stalles de l’église abbatiale de Saint-Martin-aux-Bois (Oise).


(Texte de quatrième de couverture)



Livre illustré sous couverture souple à rabats. Dos carré collé. Corps imprimé sur papier bouffant. Grand format (210 x 297 x 10.1 mm). 140 p. ISBN 978-2-917221-22-8 – ISSN 2267-6554 © 2021, AURORÆ LIBRI, éditeur à Valensole (04210) – https://livresraresetanciens.com/ — contact@auroraelibri.com. Prix public : 30 €.
Ce livre constitue le sixième volume de la collection «Rive gauche», dirigée par Philippe Borgard (Grande série).

À propos de la collection « Rive Gauche »

Cette collection, qui s’intéresse essentiellement, sinon exclusivement, au patrimoine de la partie orientale de la haute Provence, en « rive gauche » de la Durance, est vouée à la publication de monographies inédites, consacrées à des sites ou des monuments méconnus et trop anciennement étudiés, mais aussi à celle de textes anciens, difficiles à trouver, traduits le cas échéant en français, et commentés.

Chaque volume est placé sous la direction d’un ou plusieurs spécialistes, chercheurs ou universitaires, dont le travail est centré sur l’espace géographique précédemment évoqué. L’objectif principal de l’éditeur étant la diffusion de travaux scientifique inédits, soigneusement présentés, mais dont la rentabilité commerciale est incertaine, les ouvrages de la collection sont, de façon volontaire, initialement imprimés en un nombre restreint d’exemplaires.

—Philippe Borgard