LALAU, Maurice




Intérêt
Maurice Lalau, fut l’élève de J.-P. Laurens et Benjamin Constant.

Il a illustré un grand nombre d'ouvrages chez les éditeurs Meynial et Ferroud et dirigé une collection de textes français du Moyen Âge transcrits en langue moderne. Son style très « art déco » est incisif et fait la part belle aux surfaces planes et aux angles aigus.


Pour découvrir d’autres artistes du livre, vous pouvez consulter l’Index des artistes du livre.



Évaluation 100.00 %
Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2012-04-20 09:48:22

Recommandations

Au sommaire de ce numéro spécial en bon état se trouve notamment une série de 4 compositions en couleurs de Paul Iribe, André-Édouard Marty, Georges Lepape et Mariette Lydis, intitulée La femme chez elle, mais aussi des compositions de Maurice Lalau et une magnifique laque gravée de Jean Dunand.

Contes traduits ou imités de romans en vers du douzième siècle: L’Enfance d’Éracle, tirée du poème de Gautier D’Arras (traditions légendaires relatives à l’empereur Héraclius); Cligès et Fénice, adaptation « réduite et allégée » de la seconde partie de Cligès de Chrétien de Troyes; le dernier récit est imité de Guillaume d’Angleterre, attribué au même. Belles illustrations Art Déco de Maurice Lalau, par ailleurs directeur de cette collection (« La France médiévale » : en noir in-texte (bandeaux et culs de lampe), planches couleurs (deux tons).

Réunion de récits tirés du grand classique « La légende Dorée », de J. de Voragine, illustrée de planches en couleurs dessinées et gravées par Maurice Lalau. Le style de l'ouvrage est résolument Art Déco, jusqu'au cartonnage couvert de toile grise et dont les contours des plats sont biseautés. Le premier plat est illustré d'une vignette noir et or reprenant l'illustration de saint Georges terrassant le dragon.

Bonne édition collective illustrée des œuvres de Pierre Loti chez P. Lafitte, dans la collection « Romans complets illustrés » : plusieurs artistes ont contribué à chaque volume, parmi ceux en vogue au début des années 1920. La série est complète en cinq volumes : ici, seuls les quatre derniers sont présents. Voici la liste des œuvres et de l’illustration pour chaque livre (le premier est donné à titre de référence).

Le chanteur de Kymé d’Anatole France dans une édition au tirage strictement limité et justifié chez A. Ferroud (un des 1200 sur vélin d’Arches teinté, troisième papier des 1500 exemplaires). Illustrations en couleurs de Maurice Lalau.

Adaptation en prose de ce roman de chevalerie en vers par Jean Renart. Belles illustrations Art Déco de A. Raynolt : en noir in-texte (bandeaux et culs de lampe), planches couleurs (deux tons). Un livre de la collection « La France médiévale », sous la direction de M. Lalau.