JUSTIN. Abrahamus Gronovius (éd.) Historiae Philippicae Cum integris commentariis (...) et excerptis H. Loriti Glareani atque editoris Oxoniensis. Curante Abrahamo Gronovio. Apud Samuelem et Joannem Luchtmans, Leiden, 1760

JUSTIN. Abrahamus Gronovius (éd.) Historiae Philippicae Cum integris commentariis (...) et excerptis H. Loriti Glareani atque editoris Oxoniensis. Curante Abrahamo Gronovio. Apud Samuelem et Joannem Luchtmans, Leiden, 1760

  • 231.00 €

Intérêt
Seconde édition et la meilleure du texte latin de l’Abrégé des Histoires philippiques de Trogue Pompée, par Justin. Justin (Marcus Junanius justinus), historien romain du IIIe siècle, a écrit cette anthologie comme un résumé critique des travaux réputés plus importants, mais aujourd’hui perdus de Trogue Pompée (Pompeius Trogus). Ce dernier est un des historiographes du premier siècle de notre ère auxquels on doit quelques informations sur la Gaule préromaine (entre autres).

L’édition de Leiden est celle d’Abraham Gronovius (1695-1775), professeur émérite de Philologie classique à l’Université de cette ville. Celle de 1760 est la seconde (la première date de 1719) et la plus complète qu’il a donnée ; notamment, elle comprend d’importantes notes de bas de page et de nombreuses corrections, fruit d’un travail ininterrompu de quatre décennies ; aucun travail d’historien moderne n’a été effectué à ce jour et à notre connaissance sur les travaux de Gronovius, dont l’appareil critique vaut à lui seul la possession de cet ouvrage. Celui-ci bénéficie en outre d’un beau frontispice gravé à pleine page (F. BleysWyck), d’une page de titre soignée, imprimée en noir et en rouge et ornée d’une vignette gravée représentant la ville de Leiden avec la devise « TUTA SUB ÆGIDE PALLAS ». Typographie soignée. N.B. Le livre est en deux parties, parfois mentionnées comme deux tomes distincts, qui ont peut-être été reliés ici à la suite par l’éditeur, comme en témoigne le feuillet non chiffré présent entre les pp. 528-529 qui reprend le titre avec la mention « Pars posterior ». La plupart des exemplaires connus sont en un seul volume, comme le notre.




Un fort volume petit in-quarto dans une reliure de l’époque en pleine basane fauve (dos refait, probablement au XIXe siècle). Dos lisse orné de faux nerfs, pièce de titre en maroquin vert. Plats frappés des armes de Leiden dorées à l’or fin, avec la légende « LUGDI BATA » (Lugduni Batavorum), gardes muettes. Avec les défauts suivants : dos refait, frottements d’usage aux coins, dont deux sont ouverts, accident au mors avec le premier plat de la reliure (celui-ci fendu sur toute sa longueur -- ce défaut est dû à la restauration ancienne), gardes tachées de cire, papier légèrement bruni, et une mouillure claire, peu marquée et n’atteignant pas le texte, qui affecte de manière plus ou moins importante la marge supérieure de la plupart des pages. Agréable et intéressant exemplaire, de bonnes dimensions. Collation : Front., (xlvi), XLII, 1034 pp. + 1 f. n. c. (entre les pp. 528-529), (172). Cf. Schweiger, II, 493.



Catégorie (1) Livre ancien 
 
Catégorie (2) Livre relié 
 
Catégorie (3) XVIIIe siècle 
 
Catégorie (4) Histoire et archéologie 
  Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2010-06-05 17:42:33